Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

17 articles avec le pastel de nan

Pour dire que...

Pour dire que...

Aquarelle de Lady Mai 2010 d'après l'oeuvre de Jacques Boutry Ce matin j'ai repris "le chemin des douaniers" comme on disait jadis. Celui tu sais qui serpente entre les ajoncs.Je pensais pourtant ne jamais y retourner et puis voilà, il y a des matins...

Lire la suite

Délia Romanès...

Délia Romanès...

On m'en avait parlé. On m'avait dit "tu verras, tu vas te sentir hors du temps, oublier tous tes soucis et te balader pendant une heure trente entre rires et larmes". On m'avait prévenue. On m'avait presque tout raconté. Et Délia a chanté... Elle est...

Lire la suite

On a Marché sur La Lune...

On a Marché sur La Lune...

"Toi, Je t'aimais. Il n'en reste pas moins plus de tristesse que de joie dans la voix ce soir Je t'aimais. Il n'en reste pas moins mes années d'ado qui n'ont jamais rattrapé ton enfance volée. Je t'aimais et nous sommes des millions ce soir à perdre plus...

Lire la suite

Les Glaneuses...

Les Glaneuses...

Pour en prendre plein les narines, clique sur l'image Hier : Il était de coutume, à Kermany, le premier dimanche de Juin d'envoyer toutes les femmes à marier avec leur panier sous le bras. Certaines partaient trop vite et retroussaient alors leur tablier...

Lire la suite

Que Je Te Dise...

Que Je Te Dise...

" Viens ptit homme, viens que je t'explique quelque chose..." Nan avait pris Gwerelaouen sur ses genoux et passait déjà la main sur ses cheveux. Lui, les yeux candides, restait accroché à ses paroles comme une étoile à la levée du jour... " Gwel, reprit-elle,...

Lire la suite

Le Berceau...

Le Berceau...

A Titouan, "Ce Berceau de Tendresse où j'égare mes pensées. Il est des soirs p'tit ange où j'aime à t'y trouver, à simplement t'imaginer. Des soirs où mon ventre trop vide frémit de ta présence, des soirs où tellement d'amour te ferait naître encore,...

Lire la suite

Sous le Sapin...

Sous le Sapin...

Clique sur l'image pour l'agrandir J'avais commandé je me souviens un sac de fessées pour mon grand frère, une poignée de bisous pour maman, une envolée lyrique pour mamy et un bol d'air pour mon lapin... Je n'ai reçu en retour pas grand chose de mon...

Lire la suite

Portés par le Vent...

Portés par le Vent...

Clic sur l'image pour l'agrandir " J'voulais juste te dire,d'un ton plus qu'enjoué, combien tes yeux sur un écran ont allumé mon regard Combien tes mots sur un clavier ont enrichi les miens, combien de te savoir là, silencieux ou prolixe à fait grandir...

Lire la suite

A peine "Quaqrans"...

A peine "Quaqrans"...

Nan avait à peine quatre ans, le rire fou et la candeur dans les cheveux. Elle était pleine de gaieté, de fougue et de malice tirant sur les moustaches de son papa et tressant doucement les cheveux de sa maman. Elle parlait beaucoup, riait encore plus...

Lire la suite

A regarder la mer...

A regarder la mer...

C'était mon père. J'étais sa fille. Son petit être, sa grande chose. Il avait quitté sa Bretagne pour aller me faire pousser sur d'autres terres qu'il disait hostiles. Il m'aimait. Trop disait-on. Je l'aimais. Pas assez disait-il. Ce qu'il en reste aujourd'hui...

Lire la suite

1 2 > >>