Au Fil du Temps...

Publié le par Lady Angel






Il courait partout et ça en devenait saoulant. Mais Gwerelaouen en était sûr, il l'avait vu.
Les adultes fraîchement tirés du lit lui riaient au nez et le père Calloch' lui même préféra enfouir son nez dans son bol de café que d'écouter ces balivernes.
Il n'était pas né de la dermière pluie le vieux et ça n'était pas un bambin de dix ans qui allait lui tourner la tête.
Le vieux Job lui riait de bon coeur. Les histoires de mômes, il aimait ça et il goûtait avec délectation les mots du petit homme. Il avait l'air tellement sûr de lui ce gosse!
Il racontait dans un débit presque indéchiffrable qu'il l'avait vu, là, sur la place du village, vêtu de blanc, marchant à pas feutrés sur le pavé et qu'il n'avait rien osé dire, lui d'ordinaire si bavard, non, il avait juste regardé et s'était enfui en courant.
Gwerelaouen le clamait : il avait vu un ange !
N'y avait-il ce matin là que les enfants pour le croire? N'y avait-il que ce porteur de fils pour rester accrocher à l'enfance?
Le marionnetiste rangeait déjà sa créature dans sa boîte quand Nan se décida à sortir. Elle esquissa un sourire ravi et posa sa main sur l'épaule du petit gars.
Elle aussi avait vu un ange, mais véritable celui là, se tenir devant la marionnette. Il l'ignorait pourtant,  tout à la magie de son âge...


*******
Cette semaine se tenait à Charleville Mezières et ce, comme tous les 3 ans, le Festival Mondial de marionnettes. Ce splendide festival accueille des artistes du monde entier en des spectacles de rue et de salles dans le centre de la cité comme sur la Place Ducalle. Si tu ne connais pas, laisse toi tenter en 2012. De plus cela te fera l'occasion de passer par mon antre si tu es un(e) ami(e) bloggeur; la salade au lard y est excellente et je la sers copieusement. Alors n'hésite pas car si la route de Kermany est imaginaire, le chemin qui mène à ma table est bien réel.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sieglind la dragonne 13/11/2009 08:22


Le choc des marionnettes de Salsbourg quand j'étais môme à la télé a bien dû me donner un autre coup de grolle au valseur pour que tombe tête la première dans la musique lyrique hé, hé... Les
marionnettes, la seule façon à une époque de dire des vérités même aux plus grands (dans tous les sens du terme hé, hé)


Sylviane 23/10/2009 07:20


Comme chez notre amie Christine, je désespère de voir des billets fleurir en plein hiver chez vous...
Gros bisous ma puce et doux week end ;o)
Syl


Sylviane 19/10/2009 06:14


Bon ben je vois que rien n'y fait ! Même en réclamant haut et fort, toujours rien de nouveau par ici et c'est bien dommage...
Gros bisous ma puce et douce semaine, Syl


Sylviane 17/10/2009 10:33


Bouuuuuhhhh... je vois que même en réclament aujourd'hui, cela ne marche pas des masses lol...
Bon ben pas grave car ton amitié est bien plus riche à mon coeur que la mise à jour régulière de ton blog.
Gros bisous ma puce et douce journée,
Syl


Sylviane 15/10/2009 06:38


Comment ça je raconte des salades Bernard ? mdr
Bon ma puce, il faut que je le réclame combien de temps mon article ? lol
Tu attends samedi au moins ? mdr
Gros bisous et bonne journée à toi
Syl