L'Année des Treize Lunes...

Publié le par Lady Angel

Clique sur l'image pour l'agrandir


Le Père Calloc'h le disait :

"Les années à treize lunes sont pourries !" Il croyait dur comme fer à ce vieil adage qui avait réglé toute sa vie d'agriculteur. Dans sa campagne, on plantait selon les caprices de l'astre et maudit soi celui qui dérogeait à la règle. Il n'aurait pas à se plaindre en voyant ses cultures si menues.
Mais l'année des treize lunes, l'homme n'avait semble-t'il aucun pouvoir sur la nature. L'été serait pourri et il n'y aurait que la fatalité du cycle pour se consoler.
Il le savait le Père Calloc'h.
Ca faisait rire Nan de l'entendre raconter sur le sujet. Il n'avait de connaissance scinetifique que le fait de savoir qu'une graine dans la terre donnerait avec un tant soit peu de lumière une pousse qui grandirait. Ca se résumait à cela pour une grande partie de la population de Kermany.
Mais comme lui était un des plus anciens, on lui prêtait une oreille attentive à chaque changement de lune.
Et il aimait ça. Il aimait se sentir important ces jours là avec une pointe d'orgueil qu'il avait peine à dissimuler.
Il partait dans de grands discours sur ces années noires qui ponctuaient le temps. Tous les trois ans disait-il ou peut être un an sur deux parfois. Il invoquait aussi la nouvelle lune dont il fallait se méfier tout autant que la pleine.
Si bien qu'au final chacun y perdait son latin et surtout ses quelques notions de jardinage bien ancrées.

En fait, et Nan en était convaincue, le Père Calloc'h était comme les autres. Un vieil homme superstitieux qui s'en remettait à Dieu ou aux astres le cas échéant pour faire fructifier ses terres. Chaque phénomène compliqué avait pour lui une cause simple et ce que l'homme ne pouvait contrôler trouvait vite une explication rationnelle dans une dimension qu'il ne maitrisait pas : le Tout Puissant ou la Lune.


*******

Nombreux sont encore aujourd'hui les hommes qui expliquent les phénomènes naturelles, les catastrophes climatiques par ce genre de croyances. Elles ne sont pourtant fondées sur aucune base scientifique cependant qu'on s'appuie sur le nombre de lune d'une année. Lors on ne sait si l'un se base sur les lunes pleines ou sur les nouvelles lunes ce qui tendrait bien évidemment à changer le nombre de lunes comprises dans une année...
L'homme veut toujours tout expliquer, trouver une cause à tout qu'il puisse comprendre surtout. Et si simplement la Nature était assez espiègle pour faire ce qu'elle voulait ...

Nan





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francky (Kikojo) 15/03/2009 14:51

Ola Lady Angel !
C'est clair, l'homme a beaucoup de défaut dont celui de tout vouloir expliquer ...mais 13 lunes ou pas cette année, il nous tarde aussi de te rencontrer et de revoir Syl ^_^
Gros bisous ^_^ @+

Sylviane 14/03/2009 06:40

Si je regarde dehors, la lune doit y être encore et si j'en vois 13 c'est que je dors encore mdr... Bisous ma puce et bon week end, Syl

bernard 11/03/2009 21:58

Pour couper les branches de noisetier que j'utilise pour faire des paniers, des personnes disent que le moment, c'est la vieille lune et d'autres que c'est à la nouvele lune. Alors j'y vais les couper quand j'ai le temps, sans regarder la lune. je verrai bien par moi-même si cela influe sur les vers qui bouffent le bois. A+

sandokan 11/03/2009 17:47

coucou ma lady de mon hotel de Loriol. Excuses moi, j'ai perdu ta derniere question dans les meandres de mes mails non lus. Peux tu la reposter?
bises

renee christian :0027: 11/03/2009 14:53

la lune à toujours fait rêver tout un chacun alors pourquoi pas le Père Callo'ch , jolie histoire petite bretonne bretonnante j' adore .

Gros bisous marseillais des revenants ouf trop fatiguée pour m' attarder .

RENEE et CHRISTIAN