Le rêve de Nan...

Publié le par Lady Angel



Il lui avait dit d'avancer encore un peu et de se mettre dans l'allée, juste derrière l'arbre noué. Qu'il arriverait peu de temps après, le temps de ranger deux trois bricoles dans la remise et de lisser sa barbe.
Nan avait déjà la tête au soleil et je crois bien qu'elle ne l'avait guère écouté.
Elle était partie tête nue dans les sous bois sans se soucier du chemin à prendre.
Elle s'était laissée chavirer la tête par les parfums de fleurs et la douceur du temps. S'enivrer était pour elle une seconde nature.
Elle marchait à vive allure mais s'arrêtait aussi souvent. Et ce qu'elle vit lui fit oublier que là où elle s'était rendue, Job, son vieil ami, ne la rejoindrait sûrement pas.

Elle mit dans son regard tout ce qu'elle avait d'émerveillement pour  jamais que ne s'y efface ce paysage là. Elle le mit en mémoire comme on peint un tableau, couleur après couleur, touche après touche; elle, elle le mit fleur après fleur, découverte après découverte...




clique pour agrandir

clique pour agrandir

clique pour agrandir

clique pour agrandir

clique pour agrandir

clique pour agrandir

Mais où était donc Job lorsqu'elle se retourna? Que voyait le vieil homme là où il était?
Etait-elle dans un rêve? Elle se pinça... rien ne se passa.
Job n'apparut pas à ses côtés et le paysage ne disparut pas.

Elle se dit qu'elle avait du pour une fois entrer enfin dans un tableau, sauter le pas du rêve et voir ce qu'il y avait de l'autre côté. Enfin...
Ce n'est que lorsqu'elle entendit Job crier "mais bon sang, où est ce que tu étais????" qu'elle comprit combien parfois le chemin de l'émerveillement est tout proche de celui que l'on suit.

Elle prit Job par le cou et lui claqua une bise sur la joue. Le vieux rougit. Cela l'a fit rire. Lui ne comprit jamais pourquoi.
Des années durant ils se retrouvèrent là à bavarder.
Mais n'y allèrent jamais par le même chemin, Job sur un, Nan sur l'autre...


*******


Aller à Giverny, pour qui sait se laisser porter par la magie des choses ou des lieux, c'est comme entrer dans un tableau de Mary Poppins et vivre une réalité assez féérique que l'on garde souvent en soi.
Regarder ça comme un grand gosse, c'est suffisant pour trouver l'endroit sublime.
Et pour qui ne croit pas à tout ça, il suffit de sauter les deux pieds dedans, pour faire comme ci.
Eh ben je vous assure que ça marche, on est dans le tableau, si si. Que ceux qui sont encore sceptiques agrandissent les photos et ils verront bien que je ne bluffe pas, les Nymphéas sont devant leurs yeux !!!!


Faites comme elle, sautez dans le tableau ou alors restez tranquillou sur le chemin de Job.
Mais alors ne vous étonnez pas si rien ne se passe !





Publié dans Les Crayons de Job

Commenter cet article

Stéphanie 19/07/2008 10:02

Coucou Miss Lady !

Comment vas tu ?
Moi assez fatiguée par cette fin d'année ...
Tu ne m'as pas répondu : ça t'intéresse mon échange de cartes postales ???
Gros bisous

Stéphanie

Stéphanie 19/07/2008 09:58

Coucou Danielle !

Comment vas tu ?
Moi assez fatiguée par cette fin d'année ...
Tu ne m'as pas répondu : ça t'intéresse mon échange de cartes postales ???
Gros bisous

Stéphanie

sieglind la dragonne 15/07/2008 16:56

Je préfère ta version d'entrée dans un tableau plutôt que celle de King dans Rose Maiden... moins traumatisante c'est sur hé, hé... Bises ma belle !

Adûnä Faël 14/07/2008 14:42

Hello ma chère Lady, après quelques aléas de la vie, je reviens vers toi chère amie, et je viens déguster jusqu'à la lie tes bons chemins vers le paradis ! Puisse le rêve être infini !!
Bien à toi et au plaisir,
Bises, Adû

Stéphanie 13/07/2008 12:09

Je réitère !!! :

«Nous les p'tites étoiles 2008»

Coucou à tous et à toutes ! A vous voir tous partir en vacances les uns et les autres, mon envie que les miennes arrivent grandit de plus en plus ... C'est pourquoi afin de partager un bout de nos vacances, je vous propose de réitérer mon idée de l'été dernier : un échange de cartes postales. Cette idée avait remporté un vif succès alors pourquoi ne pas recommencer ? Je vous en rappelle les grandes lignes : contactez moi en cliquant sur «contact» mon blog, je vous donnerai mon adresse postale privée et à chaque carte postale estivale que je vous m'enverrez reportez bien vos coordonnées pour que je puisse vous en envoyer une à mon tour. Comme la dernière fois, je m'engage à répondre à toutes les cartes reçues. Qu'elles soient d'un lieu de vacances, de là où vous habitez, campez, une carte humoristique, un paysage ... Partageons un bout de nos vacances, comme nous partageons nos vies à travers nos blogs tout au long de l'année !
Je vous mets les liens de l'été passé et j'espère que vous serez nombreux à tenter l'aventure cette année. Alors partant ? J'ai hâte de voyager avec vous !
Gros bises estivales.

Stéphanie

http://la.mouzon.family.over-blog.com/article-6881069.html
http://la.mouzon.family.over-blog.com/article-7080053.html