Mes Deux Bras, Mes deux Racines...

Publié le par Lady Angel



Je voulais leur dire à ces deux là, tout ce que les mots n'inscrivent pas dans les livres, tout ce qu'il n'y a que dans la voix, ce qu'on se dit souvent tout bas...




Syl Juin 2008 Clic pour agrandir la photo

Eric Juin 2008 Clic pour agrandir la photo



Syl..., Eric, mes deux bras, mes deux racines, mon frère, ma soeur et tellement de tout ce qu'on ne dit pas.

Il y a des instants qu'on attend et d'autres qui surviennent, on se croise parfois comme on aurait pu s'éviter et voilà 40 ans d'une vie bousculés , enfin partagés.
Je n'étais la soeur de personne avec deux bras trop grands pour me tenir toute seule. J'pensais que je ne servirais jamais à ça. "Dommage" je me disais, "j'me confierai jamais à mon frangin et je ne garderai pas les secrets de ma frangine". Il y a vait déjà tellement de temps de passé. Trop pour les regrets c'était clair. Maman était trop vieille, moi je n'étais plus toute jeune alors... Les éclats de rire et les solitudes s'affichaient dans mes carnets intimes, sans autres noms que le mien...

Oui mais voilà. On croit toujours qu'il ne pleut que sur nos têtes ou que l'eau n'est mouillée que pour nous, mais les nuages comme le soleil nous couvrent tous. Et les matins rêveurs comme les matins chagrins, ceux remplis de l'espoir de ce partage, on avait du voir les mêmes va.

Car il y avait toi, il y avait lui, il y avait elle et puis nous. Ca devait être inévitable. J'avais pourtant rien vu venir.  Je regardais sans doute trop le vide qui était derrière...

C'est pour cela que je voudrais vous dire au fond de chaque oreille, au fond de chaque regard qu'il n'y a rien de virtuel quand je vous prends la main, quand je serre au plus fort  pour vous prendre dans ma course, dans ma folie, là sur le chemin qui sent soudain l'enfance heureuse, au fond des bois.

Le goût de la vie et mes brins de bonheur je les dois à vos sourires, à vos paroles, au simple fait de vous avoir.
Sans vous, sans toi ma Syl, sans toi ptit frère, je ne serais plus là.
Plus de rires, plus de Lady, plus rien. Vous sans moi ?
Ca m'est apparu impossible d'abattre cet arbre là sans faire tomber les deux autres. Nous avons les mêmes racines.
Je les ai plantées,  il y a trois ans, dans vos vies comme vous l'avez fait dans la mienne; nous sommes liés les uns aux autres et ça ne tient pas qu'en une poignée de mains. Nous sommes je crois comme ces arbres qu'on appelle des Faux et qui se servent des racines de leur congénères pour repousser, toujours plus forts, toujours plus loin.
Inséparables sans doute.

 Les mots viennent à me manquer. Les arbres ne parlent pas. Ils vibrent.
Je n'avais rien que mon passé, j'ai désormais le vôtre et un quotidien qui brûle de la même sève. 

Ma soeur, mon frère, il est des liens plus forts que les liens de sang: ceux qui nous retiennent à cette vie qui nous est si chère. Vos branches se sont nouées aux miennes et les feuillages comme les vies se confondent... qui pourrait dire ce qu'il voit?
Je ne savais rien de vous, que des bouts d'écrans, des bouts de blogs.

Je voulais vous dire ce soir le bout qu'il manquait, le nid ; c'était cette sublime rencontre qui est venu sceller 3 ans d'échanges et de partage.

Qu'il était chouette le "serrage" d'au revoir, sur un quai de gare, ciel de brouillard.
Il y avait là un grand arbre à six branches sur un bout de macadam.
J'voulais vous dire entre deux mots ceux que je retiens, ceux qui me manquent, qu'il n'est rien de plus porteurs que vous : mes deux bras, mes deux racines.

Eric, Syl, c'est rien de dire que je vous aime.



*******


Pour ceux qui ont suivi l'histoire de mes blogs depuis leurs 3 ans d'existence comme pour ceux qui nous découvrent :

Syl du blog "Un Autre Regard" : c'est une amitié énorme qui est née au hasard d'une rencontre sur le Net. Elle habitait ma ville. Nous avions une amie en commun. Je ne le savais pas.
Nous avons décidé de nous rencontrer le 1er Octobre 2005 dans de grands éclats de rire. Syl, elle ne fait que rire d'ailleurs, ça s'arrête jamais ou alors c'est intérieur ! Même quand on ne va pas bien on arrive à en sourire !!! Depuis nous ne nous quittons plus même si la vie et ses aléas ne nous ont pas laissées dans la même cité. Elle fait partie de la famille, "tata Syl"

Eric du blog "Fotovision": celui que j'ai de suite surnommé "ptit frère". Ca a fait sourire plus d'un blaireau qui ont cru à un plan drague niaisement déguisé.  Ca me fait encore sourire à l'heure qu'il est. Parce que 3 ans d'amitié ont aidé à passer de sacrées épreuves que la vie nous réserve. Et enfin ce week end la rencontre a eu lieu. Hello ma "gueule de loup", "l'homme du bosquet" mdrrrr et bienvenu au club des tontons !!!
  

Publié dans Le Pastel de Nan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Josiane57 26/06/2008 16:02

Quel beau texte, quel émouvant témoignage! Oui, je sais, moi aussi, par expérience que l'amitié nouée par le biais d'Internet peut être réelle, profonde, sincère !

josie 26/06/2008 09:07

Je me suis virtuellement très attachée également à quelques personnes, Syl que j'adore et que je vais rencontrer très prochainement et Eric peut-être, du moins je l'espère ! Trois années sur la blogosphère et justement Eric fut le premier à m'aider à me sortir de ce pétrin qu'était pour moi l'ouverture de mon blog ! Ton texte exprime avec beaucoup de sensibilité ces liens qui au fil des jours prennent une importance dans notre vie !Bel hommage que tu fais à ces deux personnes adorables !
Je te souhaite une très belle et bonne journée !

" Charly " 24/06/2008 14:56

Bonjour Lady,
Je découvre ton blog sur les recommandations de Syl. Et je ne regrette pas de lire une belle amitié déjà bien tissée depuis longtemps.
Je reviendrai donc, les bonnes choses, on ne s'en lasse pas.
Charly...

Jeanpierre 24/06/2008 14:01

bonjour Lady . quelle plaisir de vous trouver en photo avec ton amie Syl qui est aussi un peu la mienne depuis notre rencontre d'Avril a Romans . je crois que nous avons eu de bons échanges pendant nos balades avec aussi, notre autre grande amie Bandolera . je garde de magnifiques souvenirs de ce temps passé ensemble , hélas un peu court . bonne journée Nath . je t'embrasse . jean-pierre

thezou 24/06/2008 09:39

Je suis venue lire le texte sur les conseils de Syl, c'est un trés beau texte, il est rempli de vérité, de sensibilité, on sent comme un véritable lien, et c'est trés beau je trouve, oui je suis d'accord avec toi, c'est comme dans la vrai vie, une rencontre put apporter beaucoup a un être et sans vraiment savoir pourquoi ! c'est comme un attirance, c'est ce petit lien qui fait toute la différence, et qui vient meubler la vie, et faire partie intégrante du quotidien, ton texte est trés beau ! félicitations, merçi pour ce partage, d'autant que Syl est une des personnes que j'aime énormément depuis le début de mon apparition sur la toile, elle est si fidéle, si sincére, si persévérente, elle parait si gentille, je ne la connait pas encore, mais j'aimerais bien moi aussi, elle m'a téléphoné un jour, et j'avoue être un peu sauvage, je ne lui ai jamais rendu la pareil, et en ce moment je le regrette presque, mais rien n'est perdu, tout est encore possible...

Je vous souhaite une bonne journée...